Assemblée générale 2017 : rapport moral

CA OLESimage3 (1)image4

 

 

 

 

 

 

L’OLES Japon a tenu jeudi 18 mai son Assemblée Générale annuelle à la Maison Franco-Japonaise. Ceux des adhérents qui ont eu un empêchement et qui n’ont pas pu y participer pourront prendre connaissance du rapport moral ci joint et faire éventuellement part de leurs commentaires. Merci de continuer à soutenir l’OLES Japon qui oeuvre pour le bien commun de la communauté française du Japon et contribue à resserrer le lien social.

Rapport moral

Chers Adhérentes, chers Adhérents, chers Ami(e)s

Bienvenue à l’Assemblée Générale de l’OLES Japon et merci de votre présence malgré vos très nombreuses occupations.

Tout d’abord, permettez-moi de remercier très sincèrement et très chaleureusement Madame Sakai-Mink, directrice de la section française à la Maison Franco-Japonaise, pour avoir bien voulu accepter de nous accueillir ici, ce soir à la MFJ pour y tenir notre Assemblée Générale annuelle. C’est une symbolique forte de nous retrouver dans ce lieu de recherche et de culture franco-japonaises puisque l’OLES Japon s’adresse non seulement aux franco-français, mais aussi aux conjoints japonais de familles franco-japonaises.

Je déclare donc ouverte l’Assemblée Générale de l’OLES Japon afin de vous rendre compte de l’exercice 2016-2017.

L’Assemblée Générale de l’OLES Japon, c’est en quelque sorte l’assemblée générale des « invisibles » de la communauté française du Japon : les personnes en difficulté et en souffrance que l’on connaît le moins et que l’on ne voit généralement pas. Depuis le 11 mars 2015, date de sa fondation, l’OLES est à leur écoute par délégation de l’ensemble des forces vives de la communauté française puisqu’il convient de le rappeler, l’OLES Japon est « une construction collective » qui fédère toutes les associations représentatives de la communauté française au Japon qui se sont unies pour mutualiser leurs compétences et leurs moyens pour le bien commun de tous, non seulement en faveur des plus défavorisés mais aussi de l’ensemble de nos compatriotes en général, puisque le but de l’OLES Japon est principalement de renforcer le lien social au sein de notre communauté française du Japon.

L’OLES Japon ne se veut pas, cependant, être, à elle toute seule, la « bonne conscience » de la communauté française du Japon, elle est, aux côtés d’autres associations, principalement nos Membres Fondateurs, « l’un » des principaux acteurs de la « solidarité de proximité ».

Ce qui caractérise principalement l’OLES, c’est de joindre les actes à la parole et d’assurer ensuite le suivi par une action réaliste et adaptée, complémentaire à l’action du Consulat ; j’en profite pour saluer l’action de nos consuls Corentin Faiche à Tokyo et Jean-Mathieu Bonnel à Kyoto ainsi que leurs équipes et pour les remercier de leur soutien.

Néanmoins, l’OLES Japon n’est pas non plus un « prestataire de service » comme parfois certains sembleraient maintenant s’y être habitués, l’OLES Japon veut rester avant tout une « Association Citoyenne » pluraliste dont l’esprit et la démarche restent d’abord et avant tout humanistes et fondés sur le bénévolat, ce qui n’exclut pas d’être performant. Après deux années et demie d’existence, l’OLES Japon commence à avoir un sérieux acquis allié à une solide expertise, en particulier, des arcanes administratifs japonais pour le traitement des cas sociaux, juridiques et familiaux… ce qui nous permet de répondre et d’agir avec une plus grande efficacité. Il reviendra à Michel Lachaussée de vous présenter dans un moment les cas qui ont été traités par l’OLES Japon depuis notre dernière Assemblée Générale. Michel saura certainement le mettre en évidence, cependant j’attire votre attention sur le fait que seulement 1/3 environ des demandes d’aides, après étude approfondie du dossier et entretien avec la personne concernée, appellent à un engagement financier soit sous la forme d’un Prêt d’Honneur, formule que nous privilégions car cela responsabilise, donne l’envie de rebondir et évite de sombrer dans un état d’assistanat, soit sous la forme exceptionnelle d’un don. Tout cela apparaîtra de façon précise et détaillée dans le rapport financier qui vous sera présenté par Catherine Salducci, notre Trésorière. Ceci signifie donc que la majorité des cas traités par l’OLES Japon correspondent principalement à de l’écoute, des conseils juridiques, de l’accompagnement administratif, ou encore des visites à l’hôpital par exemple… Ceci permet d’insister sur la démarche humanitaire, mais surtout humaniste dont le Bureau de l’OLES Japon conçoit sa mission, donc très éloignée de celle d’un prestataire de service, le corollaire de cet engagement vous l’aurez bien compris, étant la disponibilité et le temps que cela exige.

Ce rendez-vous annuel avec nos adhérents à l’occasion de notre Assemblée Générale est aussi très important pour l’équipe du Bureau Exécutif et les Administrateurs, auxquels vous avez accordé votre confiance pour assurer la gouvernance et le fonctionnement de l’OLES et dont vous serez aussi appelés, au cours de cette Assemblée Générale, à renouveler votre confiance pour un mandat de deux ans.

L’OLES Japon, en effet, souffre probablement d’un déficit en communication. « L’OLES fait, mais, l’OLES ne fait pas suffisamment savoir » ! Evidemment comme les cas personnels dont s’occupe l’OLES sont douloureux, cela implique naturellement un devoir de réserve, il serait indécent d’abuser de la compassion pour faire du tapage médiatique. Pas facile donc de mettre en lumière l’action de l’OLES qui est un peu le témoin de la face cachée de la communauté française, mais c’est pourtant une réalité qui existe et qui mérite toute notre attention. Invisible aux yeux, l’action de l’OLES doit toucher votre cœur. La pluralité du Bureau Exécutif, du Bureau Elargi et du Conseil d’Administration sont la garantie de la bonne gouvernance de l’OLES et ce qui structure l’équipe. Dans une société où les tensions peuvent parfois être très vives, l’OLES est « un lieu de dialogue » ou chacun peut agir sans être obligé de nier ses convictions, il n’y a pas d’idéologie dominante, on y partage l’essentiel, c’est-à-dire le refus du repli sur soi-même, et notre vision d’ouverture au service des autres et du bien commun. Les liens qui unissent les membres du Bureau Exécutif sont humainement très forts et je souhaite les remercier nommément en votre nom à tous pour la qualité de leur engagement et pour leur dévouement sans compter leur temps: Ayano Kanezuka, notre Secrétaire Générale, qui traite avec une très grande compétence des dossiers juridiques, Catherine Salducci, notre Trésorière, qui va quitter le Japon en juillet et qui donc ne se représente pas, merci Catherine pour ton excellent travail, Michel Lachaussée, vice-président et François Roussel, vice- président, Michel et François sont également respectivement présidents de l’UFE et FdM/ADFE, les deux associations d’intérêt public qui représentent les Français de l’Etranger, leur rôle et leur engagement à chacun d’eux est primordial.

Disons à présent quelques mots sur l’Ethique et la Gouvernance de l’OLES Japon. Selon le mode de travail déjà établi, l’OLES Japon poursuit ses travaux dans le dialogue et la concertation, ce qui résulte en une réflexion collective qui engage l’ensemble du Bureau. Le bénévolat reste la règle absolue du fonctionnement de votre association, chacun prend à sa charge les frais de fonctionnement relatifs aux actions engagées ainsi toutes les cotisations et les dons reçus par l’OLES Japon sont en totalité destinés à l’action d’entraide et de solidarité ; nos adhérents peuvent donc être assurés que chaque yen de leurs cotisations servira intégralement à financer les besoins d’aide sociale. Cette efficacité et cette transparence sont confirmées par notre commissaire aux comptes, Pierre Sevaistre, que nous souhaitons remercier très chaleureusement pour ses conseils au cours de ces deux dernières années et nous lui adressons tous nos vœux de prompt et complet rétablissement après l’intervention chirurgicale qu’il a subie récemment.

S’agissant du financement de l’OLES Japon, je tiens aussi à remercier très sincèrement nos sénatrices et sénateurs représentant les Français établis hors de France (sénatrices Joëlle Garriaud-Maylam et Jacky Deromedi, sénateurs André Frassa et Olivier Cadic) qui ont contribué en 2016 sur leurs réserves parlementaires à soutenir l’OLES Japon et abonder son fonds de solidarité. Cela vient en complément d’un don déjà effectué en 2015 par les sénatrices : Claudine Lepage, Hélène Conway Muret, et les sénateurs Richard Yung, Jean-Yves Leconte, Jean-Pierre Cantegrit et Robert Denis Delpicchia ainsi que le député de la 11eme circonscription Asie-Océanie, Thierry Mariani. Les finances de l’OLES Japon sont donc saines, notre Trésorière vous présentera dans un moment le compte d’exploitation détaillé y compris avec nos engagements. Il convient aussi de remercier chaleureusement nos trois Conseillers Consulaires : Evelyne Inuzuka et Thierry Consigny, liste Unis pour les Français du Japon et Alexandre Joly, liste Solidaires au Japon, ils sont membres du Bureau Elargi de l’OLES Japon, c’est-à-dire l’organe qui valide les propositions de prêts d’honneur et de dons faites par le Bureau Exécutif après étude des dossiers de demande d’aide. Les Conseillers Consulaires sont les relais des parlementaires représentants les Français de l’étranger et, à ce titre, ils ont un rôle d’influence important auprès d’eux pour solliciter leurs soutiens en faveur de l’OLES Japon.

Avant de conclure, je souhaite maintenant aborder devant vous les perspectives d’avenir pour l’OLES Japon. Si l’OLES Japon a pu susciter au départ, il y a maintenant presque trois années de cela, de nombreuses réserves et inspirer de la méfiance, aujourd’hui tout le monde s’accorde pour reconnaître que l’OLES n’a cédé à aucune idéologie ni à aucun dogmatisme, la seule motivation qui prévaut aujourd’hui est celle du « bien commun » et de « l’intérêt général », chacun peut agir avec ses convictions propres dans un esprit démocratique, républicain et laïc. Avec les 46 cas traités depuis sa création, l’OLES Japon a été fondateur d’une dynamique forte et positive qui a fait complètement évoluer le regard porté sur son rôle et découvrir une autre réalité. Cette dynamique nous invite aujourd’hui à passer de l’ombre à la lumière en faisant évoluer nos statuts pour sortir en quelque sorte de la clandestinité puisque, actuellement, l’OLES Japon n’a aucun statut légal officiel ni au Japon ni en France. Notre Secrétaire Générale Ayano Kanezuka prendra la parole tout de suite après la présentation du rapport financier et les votes d’approbation du rapport moral et du rapport financier pour vous expliquer le nouveau statut de « Ippan shadan hojin » que nous vous proposerons ensuite d’adopter. Il permettra, entre autres, à l’OLES d’avoir une existence juridique qui nous protègera en cas de recours malveillant à son égard, ce statut nous permettra aussi d’ouvrir un compte Paypal et de recevoir officiellement des dons de mécènes ou d’entreprises partiellement défiscalisés, par ailleurs la questure du Sénat a aussi beaucoup insisté dans un souci de transparence pour que nous ayons un statut légal pour autoriser à recevoir les dons effectués par les parlementaires français. Le Conseil d’Administration s’est montré favorable à son adoption.

Enfin, ce soir, vous allez être appelés à renouveler votre confiance aux Administrateurs. Leurs mandats se terminent après deux années d’exercice et, selon les statuts de l’OLES Japon, ils sont autorisés à se représenter pour un second et dernier mandat consécutif de 2 ans. Tous ont souhaité poursuivre leur engagement avec l’OLES sauf deux d’entre eux, Catherine Salducci qui quitte le Japon et Christophe Paucod qui a passé le relais en tant que président de l’Amicale des Cuisiniers-Pâtissiers. L’une et l’autre ont suggéré un candidat pour les remplacer, Charlotte Lafitte et Olivier Oddos qui souhaitent apporter leur contribution à l’OLES. En dehors de ces deux candidats, il n’y a eu personne d’autre qui ait répondu à l’appel à candidature lancé selon la procédure prévue par les statuts. Cela signifie donc qu’en principe tous les candidats devraient donc être élus ou ré-élus. Par ailleurs, notre commissaire aux comptes, Pierre Sevaistre, a souhaité se retirer pour raison de santé, une candidate, professionnelle compétente, Christine Meguro, est prête aussi à le remplacer.

Il est toujours décevant de ne pas réussir à avoir plus de candidats, mais compte tenu du fait que l’OLES Japon est encore une toute jeune association, la reconduction de l’équipe pour un second mandat semble être une excellente manière de permettre de consolider l’action et de pérenniser le rôle de l’OLES. La confiance et la force des liens qui unissent les membres du Bureau et les Administrateurs entre eux est aussi nous semble-t-il un gage de la crédibilité que vous pouvez accorder à cette équipe pour poursuivre la mission de l’OLES Japon toujours dans le même esprit de dialogue, de justice et d’équité. Nous vous remercions donc à l’avance de bien vouloir lui accorder votre confiance. Le Bureau sortant est néanmoins conscient qu’au cours du nouvel exercice, il va falloir favoriser davantage le recours aux volontaires pour soulager le travail du Bureau et, ainsi, promouvoir aussi une méthode active pour préparer la relève. Enfin, prenant en considération le nombre de plus en plus important de demandes d’aide qui parviennent du Kansai et du Japon de l’Ouest, le Bureau sortant recommande d’établir une ou deux délégations dans le Japon du sud à Kyoto et probablement aussi à Fukuoka, c’est un dossier qui sera traité dès la rentrée de septembre.

Chères Adhérentes, chers Adhérents, vous êtes à présent en mesure de porter un regard éclairé sur l’action de l’OLES Japon et nous vous remercions, maintenant, d’accorder votre approbation à cette équipe qui remplit la mission que vous lui avez confiée avec cœur, courage, abnégation et compétence.

Vous l’aurez bien compris, l’OLES c’est le sens du possible, c’est l’expression d’une énergie sociale vivante et agissante. L’OLES agit en votre nom à toutes et à tous, c’est une réalité socialement utile pour notre communauté et la preuve que nous sommes une collectivité responsable et fraternelle. Merci de votre attention et merci de continuer à soutenir l’OLES Japon.

 

Yves Alemany
Président OLES Japon

Un message émouvant adressé à l’OLES-Japon

Ci-dessous un message émouvant adressé à l’OLES-Japon, un très bel hommage au dévouement de tous les bénévoles qui ont accompagné pendant trois mois ce compatriote. Ce témoignage prouve, s’il en était besoin, l’importance du rôle de l’OLES par son soutien non seulement matériel – en cas d’urgence avérée – mais aussi humain, dans le dispositif de l’Aide Sociale à la disposition de nos compatriotes du Japon les plus démunis.
L’OLES poursuivra sa Mission dans cet esprit de disponibilité totale pour assurer auprès de nos compatriotes un service à tous ceux qui ont besoin d’écoute, de conseils et de soutien pour traverser les épreuves de la vie.

Début de citation :

« Merci infiniment à vous et à tous les membres de l’OLES pour tous les miracles réalisés dans cet accompagnement de Bernard et de Laurent, pour ceux dont on a connaissance et conscience et pour tous les autres dont nous n’avons même pas conscience et qui nous dépassent. Vous avez notamment offert sans compter du temps, de l’énergie, de la disponibilité, de la présence humaine centrée, une expertise et sa mise en œuvre dans les différents volets nécessaires, du soutien logistique et administratif, un sésame inespéré et inaccessible pour les soins en France, de nombreux contacts pour accompagner et réaliser chaque étape et brique de mise en oeuvre du retour de Bernard. Toutes ces leçons de vie également. En plus de tout ce dont je n’ai même pas connaissance.

Une résonance particulière de cet appel à l’aide lancé par Bernard le 24 décembre et son atterrissage en France le jour de Pâques.

Que chacun dans son référentiel de pensée puisse être renouvelé et ressourcé par cette énergie de Pâques, lumière et énergie de vie qui semble particulièrement vous habiter et vous animer.

Très cordialement
G. Q. « 

Fin de citation.

HANAMI FAMILIAL INTER-ASSOCIATIONS DE LA SOLIDARITÉ (2 avril)

Version roseL’OLES-Japon a le plaisir de vous convier au second grand

HANAMI FAMILIAL INTER-ASSOCIATIONS DE LA SOLIDARITÉ

organisé par l’OLES-Japon et l’AFJ avec le soutien de l’UFE, de FDM et de l’AFFJJ.

Dimanche 2 avril 2017 de 10 h 30 à 16 h au Shinjuku Gyôen

Lieu de rendez-vous : cliquer ici (carte)

Profitons du retour de la saison des fleurs pour célébrer ensemble, en toute simplicité, la solidarité, le printemps, la joie d’être ensemble.

Accès : http://www.env.go.jp/…/…/english/img/2_guide/accessmap_b.gif

A noter :
– L’entrée dans le parc est payante (200 ¥ ; 6-16 ans : 50 ¥ )
– L’alcool est en principe interdit dans le parc et les sacs peuvent être fouillés à l’entrée

Comment participer ? Venez simplement avec votre pique-nique (nourriture et boissons, en prévoyant si possible quelque chose à partager), et éventuellement avec votre propre bâche.
Ni réservation, ni contribution financière ne sont demandées pour participer.
Les associations organisatrices se chargeront de réserver un emplacement (avec des bâches bleues).

Amis de la Solidarité qui êtes ailleurs qu’à Tokyo : nous vous suggérons d’organiser, si vous le souhaitez, votre propre « Hanami de la Solidarité » où que vous soyez au Japon (envoyez-nous des photos !)

[ * hanami : pique-nique convivial sous les cerisiers en fleurs ]
[ ** familial : signifie que toutes les générations sont bienvenues, dans une ambiance conviviale. On peut tout à fait participer seul ou avec des amis ! ]

OLES Japon : un retour en 10 points sur notre action

version imprimable : cliquer ici

À l’approche du deuxième anniversaire de l’OLES Japon, nous vous proposons un retour sur notre engagement en 10 questions, afin de vous permettre de mieux cerner quelles ont été nos actions, quel est notre mode de fonctionnement, et pourquoi votre soutien est primordial.


1.      Dans quel type de situation est intervenu l’OLES Japon ?

2.     À qui s’adresse l’OLES Japon ?

3.      Qui contacte l’OLES Japon ?

4.      En quoi l’OLES Japon remplit-il un rôle ne pouvant être tenu par d’autres instances ?

5.      Quelle procédure suit le traitement d’un cas ?

6.      Comment l’OLES Japon prend-il la décision d’une action ?

7.      L’OLES Japon ne propose-t-il que des aides sous forme financière ?

8.      Comment l’OLES Japon est-il financé ?

9.      Pourquoi avons-nous besoin de votre aide ?

10.   Comment nous aider ?

.

1. Dans quel type de situation est intervenu l’OLES Japon ?

De sa création en mars 2015 jusqu’à la fin 2016, l’OLES Japon a été saisi de 40 cas. Chacun est bien sûr unique, mais les situations suivantes peuvent vous donner un aperçu des dossiers accompagnés par l’OLES :

·       Prise en charge de jeunes Français de passage au Japon, en état d’errance, sans solution de retour en France et dont le visa a expiré ou est sur le point d’expirer. Il s’agit souvent de jeunes désocialisés, en rupture familiale, complètement isolés et sans ressources. L’action de l’OLES consiste en premier lieu à tenter de renouer avec leur famille, puis si nécessaire de contribuer à l’achat d’un billet retour ;

·       Accompagnement humain, conseils administratifs et juridiques et prêt sur l’honneur pour des personnes ayant quitté leur domicile suite à des violences conjugales ;

·       Médiation et conseil dans des situations conjugales conflictuelles graves (violence physique et psychologique, troubles mentaux) ;

·       Visites auprès d’une personne hospitalisée, en fin de vie, auprès duquel ses proches en France ne pouvaient matériellement se rendre ;

·       Conseil juridique et accompagnement de personnes démunies et vulnérables, le plus souvent isolées, suite à un accident de la vie (accident physique, séparation) ou à un harcèlement dans le cadre professionnel.

2. À qui s’adresse l’OLES Japon ?

L’OLES a vocation à venir en aide aux ressortissants français se retrouvant dans une situation de détresse sur le territoire japonais, qu’ils soient résidents ou de passage.  Il complète le dispositif consulaire pour l’Aide Sociale et travaille en collaboration avec les services consulaires et les élus consulaires. Il intervient dans des situations de détresse morale, sociale ou financière, les trois dimensions étant souvent conjuguées.

La communauté française au Japon peut donner l’impression d’un groupe divers, mais vivant dans l’ensemble correctement, et relativement épargné socialement ; néanmoins les situations de détresse sont réelles, ici comme ailleurs, et parfois cachées. Il peut suffire d’un rien ou d’une combinaison conjoncturelle de facteurs pour qu’une situation bascule, et le fait d’être loin de son pays d’origine, de ses repères traditionnels et de son entourage proche, accentue bien souvent la détresse, le sentiment de solitude et l’impression de ne disposer d’aucun recours. C’est pour apporter un début de réponse à cette impasse apparente qu’agit l’OLES.

Toutes les demandes reçues par l’OLES et ne relevant pas de sa compétence et sont systématiquement réorientées vers des services compétents.

3. Qui contacte l’OLES Japon ?

Les personnes contactant l’OLES nous avouent souvent avoir le sentiment d’avoir épuisé toutes les ressources possibles, et se sentir désarmés. En tant qu’étrangers, ils sont en outre souvent mal informés sur les options qui s’offrent à eux, parfois sous l’effet de la désinformation de proches mal intentionnés, et dans un état de vulnérabilité.

4. En quoi l’OLES Japon remplit-il un rôle ne pouvant être tenu par d’autres instances ?

À travers les consulats, l’Etat français assure une prise en charge des Français en détresse, mais dispose de moyens et de ressources limités, pouvant s’avérer en décalage avec l’ampleur des besoins. L’OLES a été fondé pour réunir de nouveaux moyens, en termes financiers et humains, et pour pouvoir mobiliser des bénévoles dans l’urgence pour la prise en charge de situations difficiles.

5. Quelle procédure suit le traitement d’un cas ?

L’OLES peut être saisi d’une demande par le biais du Consulat, atteignant les limites de ses possibilités d’action ou pour les cas n’entrant pas dans son domaine de compétence ; directement par la personne en difficulté ; ou par un tiers : parents restés en France et démunis face à la détresse de leur enfant, proches inquiets par l’abattement absolu d’un ami.

Tout email reçu reçoit une première réponse dans les heures qui suivent. Dans la mesure du possible, une première rencontre est organisée avec des bénévoles du bureau. À ce stade, un accompagnement peut être mis en place ; s’il s’avère qu’une aide financière pourrait apporter une solution, elle est soumise à l’approbation du bureau.

6. Comment l’OLES Japon prend-il la décision d’une action ?

La condition principale d’une intervention est la nationalité française, et la présence sur le territoire japonais. Au-delà de ce principe, l’OLES a choisi de ne conditionner son action à aucun critère moral ou méritoire. Les deux questions préalables à toute action étant : la personne a-t-elle exploré toutes les voies (administration, justice, famille, proches…) ? Une intervention de l’OLES pourrait-elle lui permettre d’amorcer une sortie de sa crise personnelle pour un nouveau départ ?

7. L’OLES Japon ne propose-t-il que des aides sous forme financière ?

Non : sur la totalité des cas traités, plus des 2/3 des situations ont pu trouver un développement positif sans versement d’aide financière.

Accompagnement humain

Bien souvent, un simple échange humain permet de débloquer une situation, sans que cela suffise bien sûr une résolution immédiate ; mais le simple fait de reconnaître une souffrance, de montrer à la personne qu’elle n’est pas seule et peut compter sur un appui, peut constituer un déclic suffisant pour que débute le long processus de reconstruction et les démarches qui l’accompagnent.

Conseil et mises en relation

Outre cet accompagnement humain, nos bénévoles peuvent conseiller et mettre en contact avec des médecins, syndicats ou avocats français ou francophones, souvent très sensibilisés aux questions les plus récurrentes (garde des enfants dans les divorces de couples mixtes, harcèlement professionnel…). Nous pouvons également les aider à décrypter les dispositifs d’aide sociale proposés par l’administration japonaise.

Aide financière

Une solution financière peut toutefois être apportée s’il s’avère qu’elle permettrait de débloquer une situation : contribution au paiement d’un billet de retour en France ; aide ponctuelle au paiement d’un loyer (personnes amenées à fuir le logement familial pour échapper aux violences de leur conjoint) ; aide ponctuelle pour subvenir aux besoins de première nécessité à une personne surendettée.

Selon la situation personnelle, le contexte familial et les perspectives de la personne, cette aide peut être réalise sous forme d’un don ou d’un prêt d’honneur.

Il n’est jamais question de mettre en place une allocation régulière, mais d’un coup de pouce pour remettre une personne sur les rails.

8. Comment l’OLES Japon est-il financé ?

·       Par les adhésions ;

·       Par des dons : de particuliers, d’associations et de parlementaires (le montant des dons des parlementaires est détaillé sur notre site Internet).

9. Pourquoi avons-nous besoin de votre aide ?

Les aides financières ne concernent qu’une minorité de cas, mais lorsqu’elles s’imposent, il peut être crucial qu’elles soient versées immédiatement. Nous devons donc disposer en permanence d’une trésorerie suffisante pour faire face à des besoins urgents.  Notre capacité d’action est directement proportionnelle à l’ampleur de votre soutien.

10. Comment nous aider ?

·       En adhérant à l’OLES : devenez adhérent ou renouvelez votre adhésion ici

·       En faisant un don à l’OLES en cliquant ici

·       En venant rejoindre nos équipes de bénévoles : pour que la mobilisation et l’entraide ne s’essoufflent pas, nous avons besoin de personnes-relais, pouvant rencontrer les personnes et les suivre, et de personnes possédant des compétences spécifiques en matière psychologie, juridique, sociale ; vous pouvez nous contacter par email ;

·       En parlant de l’OLES autour de vous, par exemple en diffusant cet article à votre entourage (lien : https://olesjapon.wordpress.com/2016/12/28/oles-japon-un-retour-en-10-points-sur-notre-action/)

·       En faisant adhérer des gens autour de vous : en tant qu’adhérent, vous êtes habilité à prendre des adhésions et à les transmettre à l’OLES ; vous pouvez utiliser le formulaire en ligne pour enregistrer les coordonnées des adhérents et faire un virement groupé pour les cotisations ;

·       En organisant des « événements OLES Japon », avec des amis, dans votre quartier, dans votre ville, pour faire connaître l’OLES et recueillir des adhésions ou des dons (hanami, barbecue…) ;

·       Si vous êtes responsable d’une association ou d’une entreprise, faites adhérer votre organisation, profitez de ses événements pour faire connaître l’OLES Japon ; participez aussi au financement des actions de l’OLES en organisant des manifestations dédiées ou non.

Nous avons besoin de votre aide
pour poursuivre notre action 


Adhésion
 https://olesjapon.wordpress.com/soutenir-l-oles-japon/adherer-a-oles-japon/

Réadhésion : https://docs.google.com/forms/d/1fU4uk04pfwdGkJGL40NX7EgjW1zmiXQWmG2A3eAfr24/prefill

Contact : info@olesjapon.org
Facebook : https//www.facebook.com/olesjapon2015/

Assemblée Générale le 18 juin

L’OLES Japon tiendra son Assemblée Générale annuelle ordinaire le samedi 18 juin. Si vous êtes membre, vous recevrez le 29 mai votre convocation avec tous les détails.
Si vous n’êtes pas encore membre… il est encore temps d’adhérer !

Participer à l’Assemblée Générale vous permettra de mieux connaître le fonctionnement et les actions de l’OLES Japon. Vous pourrez aussi peser sur son évolution et ses développements futurs. Nous comptons sur votre présence !

(pour les membres ne pouvant être présents à l’Assemblée Générale, un système de vote par procuration est proposé. Une retransmission video est également envisagée).

Solidarité avec le Kyushu

L’OLES suit avec la plus grande attention la situation dans le Kyushu suite à la série de séismes de ces derniers jours. Depuis le 14 avril nous sommes restés en liaison avec les Consulats dont les services sont en contact constant avec les compatriotes concernés.

Nos pensées vont vers toutes les victimes et leurs proches. Lire la suite

Hanami inter-associations de la Solidarité (dimanche 3 avril)

Version roseL’OLES-Japon a le plaisir de vous convier au « Hanami* familial** inter-associations de la Solidarité », organisé par l’AFJ et l’OLES-Japon avec le soutien de Français du Monde et de l’UFE. Profitons du retour de la saison des fleurs pour célébrer ensemble, en toute simplicité, la solidarité, le printemps, la joie d’être ensemble (…sans oublier le premier anniversaire de l’OLES-Japon ! )

Quand ? Dimanche 3 avril de 10 h 30 à 16 h.
Où ? Au parc Yoyogi (Lieu de rendez-vous : au centre du « Central field ». Plan ici: http://www.tokyo-park.or.jp/english/park/detail_03.html…) Lire la suite