Solidarité des Français du Japon

covid

EN CETTE PERIODE DE CRISE SANITAIRE EXCEPTIONNELLE MOBILISONS NOS FORCES !

Chacun désire être utile et les initiatives se multiplient, l’OLES peut venir en renfort pour recenser toutes ces propositions et organiser un réseau opérationnel solide.

Pour être utile et efficace il faut pouvoir coordonner initiatives et offres de services avec les demandeurs dans le besoin (transferts aéroports/hôpitaux, offres d’hébergement, gardes d’enfants/malades…).

COORDONNER TOUS LES MOYENS OPÉRATIONNELS GRÂCE A UN RÉSEAU SOLIDE ET EFFICACE C’EST L’ENGAGEMENT PRIS PAR L’OLES JAPON.

Faites parvenir vos offres de services et faites connaître aussi vos besoins, cette annonce s’adresse à tous les Français sur l’ensemble du territoire japonais, nous saurons coordonner et mettre en contact selon les demandes et ressources disponibles.

– Mode d’emploi : postez en commentaire à cet article vos offres et vos demandes. Vous pouvez aussi écrire directement à info@olesjapon.org

NB : Pour les urgences et les situations de détresse, merci de continuer de contacter l’OLES par la méthode habituelle : écrire à info@olesjapon.org

CRISE SANITAIRE : ANNONCES LIÉES AU CORONAVIRUS

A/-Attente de Rapatriement en France :

Dans le contexte de situations difficiles à l’étranger pouvant résulter des mesures prises localement dans la lutte contre le Covid-19 et pouvant entraîner des retards de rapatriements, dans le cadre de la solidarité entre Français à l’étranger, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a lancé une initiative pour aider la mise en réseau des Français bloqués à l’étranger avec des personnes résidant dans le pays où ils se trouvent, pour les aider à trouver un hébergement en attendant leur retour en France : http://sosuntoit.fr/

Concernant le Japon le problème ne se pose pas encore de façon immédiate cependant comme il faut mieux s’organiser à l’avance  plutôt que d’attendre la dernière minute, aussi l’OLES lance t-il un appel aux personnes qui seraient en capacité d’héberger pendant quelques jours un compatriote en attente d’un rapatriement d’avoir l’amabilité de déjà se faire connaître. Merci d’avance d’exprimer ainsi votre solidarité.

B/-Soins en France :

Par ailleurs pour les Français établis hors de France qui n’exercent pas une activité  professionnelle  et qui souhaiteraient rentrer  en France de façon précipitée entre le 1er mars et le 1er Juin , ne se verraient pas opposer le délai de carence de 3 mois pour pouvoir bénéficier des soins de l’assurance sociale. C’est l’objet d’un amendement du gouvernement déposé au projet de loi relatif à l’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

C/-Suspension des certificats de vie :

Devant l’impossibilité dans laquelle se retrouvent les retraités français à l’étranger de transmettre leur certificat de vie, à l’heure où les déplacements sont interdits et les postes consulaires fermés. La Direction des Français à l’étranger a obtenu de l’Union retraite le report des campagnes de contrôle d’avril et de mai. Par ailleurs, les pensionnés ayant reçu un certificat de vie durant les mois de janvier, février et mars disposent d’un délai de deux mois supplémentaires (soit un total de quatre mois) pour envoyer leur certificat de vie rempli et signé. À la date d’aujourd’hui (23 mars) les mesures ne s’appliquent pas aux pensionnés de l’Agirc-Arrco. En cas de difficulté, ces pensionnés sont invités à prendre contact, par téléphone ou par mail, avec leur interlocuteur de l’Agirc-Arrco.

Unis et solidaires face au coronavirus

macrojn

Comme suite à l’allocution télévisée du Président de la République lundi soir, l’OLES Japon tient à rappeler à tous nos compatriotes résidant au Japon que nous sommes tous aussi concernés par l’esprit de ces mesures. Notre responsabilité citoyenne est engagée dans l’effort de vigilance face à la propagation du virus. Respectons les « gestes barrières » et appliquons provisoirement la notion de « distanciation sociale » sans pour autant que cela devienne de la défiance vis à vis de l’autre au contraire considérons ces mesures de précaution et de protection comme la base d’un « pacte républicain de solidarité » pour enrayer la propagation  du virus. Restons unis et solidaires, l’OLES Japon est à votre écoute si vous vous posez des questions.

[CONCERTS REPORTÉS]TOUS UNIS POUR TIPHAINE ! CONCERTS DE SOUTIEN À LA FAMILLE DE TIPHAINE VÉRON

(mise à jour du 16/3/2020) En raison des risques liés au coronavirus, les concerts de soutien à la famille Véron sont reportés à une date ultérieure. Les organisateurs espèrent pouvoir les reprogrammer vers la fin du mois de mai.
Si d’ici là vous souhaitez tout de même manifester votre soutien à la famille, vous pouvez le faire sur le site de l’association Unis pour Tiphaine

TOUS UNIS POUR TIPHAINE !
CONCERTS DE SOUTIEN À LA FAMILLE DE TIPHAINE VÉRON

Billet par concert : 3 500 ¥
Billet soutien :       5 000 ¥ et plus (à la discrétion du public)

Tiphaine Véron, jeune française disparue à Nikko le 29 juillet 2018 au matin. Dix-huit mois plus tard nul ne sait ce qui lui est arrivé.
Les membres de sa famille mènent un âpre combat à la recherche de la vérité. Cette famille a besoin de VOTRE AIDE pour la retrouver.

La presque totalité des bénéfices sera remise à l’association Unis pour Tiphaine, l’autre partie sera remise à l’OLES Japon.

FlyerA_Version3.pdf-page-001

 

Réservation : contact@sublimelachanteuse.com

Devoir de Mémoire

     Aujourd’hui 11 Mars 2020 nous célébrons le 5ème anniversaire de la fondation de l’OLES Japon, créé le 11 mars 2015 pour venir en aide à nos compatriotes qui rencontrent des difficultés d’ordre moral ou matériel. Cinq années très denses où il nous a été donné de connaître et de côtoyer toutes les facettes des détresses que peuvent rencontrer les Françaises et les Français au Japon : à travers plus de 145 cas de malheurs de toutes sortes : problèmes familiaux, médicaux, professionnels, administratifs, personnes ayant perdu tout contact avec leurs enfants suite à un conflit familial, victimes de maladies graves, victimes d’accidents de la route, personnes disparues, personnes arrêtées, personnes en butte à des problèmes professionnels, des problèmes de logement, des problèmes administratifs… L’OLES a su démontrer qu’il était l’acteur au quotidien de la solidarité de proximité, et une composante aujourd’hui essentielle de la vie de la communauté française du Japon.

     Mais rappelons nous surtout du 11 Mars 2011 lorsque la terre a tremblé et que le Tohoku, il y a 9 ans, a basculé dans l’horreur avec la catastrophe de Fukushima que le tsunami a entraîné à sa suite ; ayons encore aujourd’hui une pensée émue pour toutes les victimes de cette catastrophe et de ses conséquences écologiques ; rappelons-nous aussi que nous vivons dans un monde merveilleux mais exposé et fragile, maintenons notre vigilance et gardons un principe de précaution élevé. Nous sommes par ailleurs, en ce moment même, exposés à un autre risque d’ampleur planétaire avec le Covid-19, communément appelé coronavirus, et nous vous engageons à suivre strictement les principes de précaution édictées par les autorités japonaises et relayés par l’Ambassade de France au Japon et les Conseillers Consulaires.

     De plus aujourd’hui 11 mars 2020, c’est aussi la première fois que nous commémorons en France la journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme promulguée par décret (2019-1148) du 7 novembre 2019 (date retenue en raison des attentats perpétrés à Madrid en 2004). Une cérémonie a lieu actuellement à Paris en présence du Président de la République. C’est donc aujourd’hui un jour commémoratif très important en hommage ‘’à toute détresse’’ dont la mémoire des victimes du terrorisme partout dans le monde et aussi des victimes du tremblement de terre du Tohoku.

SOUVENONS-NOUS ET N’OUBLIONS JAMAIS.

Démission de François Roussel

François Roussel m’a informé ce soir qu’il avait déposé un dossier de candidature au Consulat et qu’il sera candidat à l’élection consulaire du 17 mai prochain pour désigner les conseillers des Français de l’étranger, représentant les Français établis au Japon. François Roussel a donc choisi  de me prėsenter sa démission de son poste de vice-président de l’OLES Japon qu’il occupait depuis la fondation de l’OLES Japon le 11 mars 2015.

François Roussel a choisi librement d’adopter cette attitude de neutralité vis-à-vis des autres candidats pour ne pas risquer que la campagne pour les élections consulaires puisse impacter l’OLES Japon qui souhaite conserver une totale neutralité et une totale indépendance vis-à-vis de tous les candidats afin de poursuivre sa mission au service de tous les Français sans exception, sans interférence électorale, et se concentrer sur l’essentiel de sa mission en dehors de toute propagande électoraliste.

L’ensemble des membres du Bureau de l’OLES Japon respecte la décision honnête et courageuse de François Roussel et le remercie très chaleureusement pour son implication sans limite au sein de cette équipe pendant cinq ans.

Yves Alemany – Président OLES Japon, pour le Bureau

 

Monsieur le Président, cher Yves,

C’est avec grande émotion que, porté vers d’autres horizons, je choisis ce soir de démissionner de la vice-présidence de l’OLES Japon et de son conseil d’administration, au bout de cinq années à son service. Cinq années très denses où il m’a été donné de connaître et de côtoyer toutes les facettes des problèmes que peuvent rencontrer les Françaises et les Français au Japon, car la mission de l’OLES c’est véritablement l’aide à toute détresse.

Engagé dans l’histoire de l’OLES depuis sa création, membre du Bureau pendant cinq ans, c’est un privilège et un honneur d’avoir pu travailler avec une équipe unie et solidaire, variée, soudée, reliée par valeurs humaines fondamentales de solidarité et d’entraide, sans recherche d’intérêt personnel, porté par les valeurs et les convictions qui motivent aussi mon engagement dans l’association Français du Monde-adfe. 

Rien ne change de mes convictions et de mes engagements, et je reste à la disposition de l’OLES Japon pour tout service que je pourrai lui rendre.

Amitiés fidèles,

François Roussel

Coronavirus COVID-19 – Point de situation au Japon

L’OLES Japon relaie à l’attention de tous les Français résidant au Japon ou qui s’y rendraient en voyage  un point actualisé par l’Ambassade de France de la situation sur le coronavirus. Nous vous recommandons de prendre très au sérieux toutes ces recommandations et de vous protéger au maximum.

Coronavirus COVID-19 – Point de situation au Japon

5 mars 2020

Les autorités chinoises et l’OMS ont annoncé, le 31 décembre 2019, avoir identifié un nouveau virus (COVID-19) à Wuhan. Si les coronavirus sont généralement responsables de rhumes et de syndromes grippaux bénins, ils peuvent aussi, comme c’est le cas avec le coronavirus COVID-19, provoquer des pathologies graves, notamment chez les personnes fragiles (personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques, nourrissons, femmes enceintes).

À ce jour, selon le dernier rapport de l’OMS, le Covid-19 a affecté plus de 90 000 personnes dans 72 pays (les médias évoquent pour leur part plus de 95.0000 cas dans 84 pays), dont un très grand nombre dans la province chinoise de Hubei, où se situe Wuhan. Plus de 3 200 personnes sont décédées, essentiellement en Chine.

Au Japon, 1 037 cas ont été identifiés à l’heure actuelle, dont 706 concernent des personnes qui se trouvaient à bord du navire de croisière « Diamond princess » actuellement ancré dans le port de Yokohama. Des cas ont été recensés dans 29 départements sur 47. Les plus touchés sont Hokkaidō (82), Tokyo (53), Aichi (50), Kanagawa (33), Chiba (18), Osaka (18) et Wakayama (13). Douze personnes sont décédées, dont six passagers du Diamond Princess.

Le gouvernement japonais a diffusé des consignes (voir ci-dessous) et pris un ensemble de mesures :

  • si nécessaire, quarantaine ;
  • restrictions d’accès au territoire japonais à compter du 1er février concernant la Chine et la Corée du Sud – entrée interdite aux étrangers qui ont séjourné dans les provinces du Hubei et du Zhejiang, la ville de Daegu et le comté de Cheongdo au cours des 14 derniers jours avant leur arrivée au Japon et aux ressortissants chinois détenteurs de passeports délivrés dans les deux provinces suscitées ;
  • surveillance médicale interne accrue depuis le 28 janvier. Conformément à la législation en vigueur, les autorités locales peuvent décider d’hospitaliser et de soumettre à des examens médicaux les personnes susceptibles d’être infectées, avec une prise en charge par l’État japonais ;
  • fermeture, à compter du 2 mars, de tous les établissements primaires et secondaires du pays jusqu’à la fin des vacances de printemps.

Un projet de loi actuellement à l’étude pourrait permettre aux autorités centrales, avec l’instauration de l’état d’urgence, de prendre si nécessaire des mesures de confinement des populations et d’interdire certains événements publics.

Plusieurs pays ont pris des mesures allant de l’interdiction d’entrer sur le territoire au suivi médical des personnes arrivant du Japon. Ces mesures sont recensées par le ministère japonais des Affaires étrangères sur son site de conseils aux voyageurs (en japonais).

Le site internet Conseils aux voyageurs du MEAE peut également être consulté (fiches pays).

Le panel d’experts réuni par le Premier ministre Shinzō Abe le 17 février a formulé les recommandations suivantes :

  • Les personnes qui ont une fièvre supérieure à 37,5°C pendant plus de 4 jours ou qui ressentent une fatigue intense et des difficultés respiratoires sont invitées à contacter leur service départemental de consultation téléphonique (voir liste – informations en japonais). En cas de symptômes de rhume et de fièvre, ce conseil concerne également les personnes qui suivent un traitement antipyrétique (pour le traitement de la fièvre).
  • Pour les personnes âgées, diabétiques, souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire, sous dialyse, ou sous traitement anticancéreux ou immunosuppresseur et qui sont susceptibles de présenter des symptômes graves en cas de contamination, les recommandations ci-dessus sont valables dès le deuxième jour après l’apparition des symptômes.
  • Les femmes enceintes sont également invitées à consulter le plus rapidement possible en cas de symptômes.
  • À ce stade, les enfants ne sont pas considérés comme des personnes susceptibles de souffrir de symptômes graves et peuvent donc suivre les recommandations valables pour la population générale.

Conduite à tenir si vous présentez l’un de ces symptômes (fièvre, symptômes du rhume) :

  • limiter les sorties, ne pas se rendre au travail ou à l’école et prendre quotidiennement sa température.
  • porter un masque
  • prévenir à l’avance l’établissement médical avant de s’y rendre pour faire des examens
  • hotline pouvant être contactée :
    • ligne anglophone d’assistance générale « Japan HELPLINE » (tél : 0570 000 911), pour une orientation vers un établissement médical en cas d’urgence

Certaines préfectures japonaises ont également mis en place des services de consultation en langues étrangères pour les ressortissants étrangers.

D’une manière générale, le gouvernement recommande à l’ensemble de la population d’éviter les rassemblements publics, et particulièrement les lieux mal ventilés. Il a également préconisé l’annulation ou le report des évènements programmés au moins jusqu’au 12 mars.

Le ministère français de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) recommande de reporter les voyages non essentiels vers la Chine et déconseille formellement de se rendre dans la totalité de la province du Hubei (Pour les dernières informations à jour).

Des recommandations spécifiques destinées aux établissements scolaires français à l’étranger ont été diffusées aux chefs d’établissements du réseau de l’AEFE (mesures de précaution à prendre, conduite à tenir en cas de suspicion de contamination). L’ambassade de France et le consulat général de France à Kyoto sont en contact permanent avec les établissements scolaires français de Tokyo et KyotoLe Lycée français international de Tokyo et le Lycée français international de Kyoto, qui sont actuellement en vacances, ne rouvriront pas leurs portes avant le 16 mars prochain.

De nouveaux points de situation seront diffusés en tant que de besoin sur le site internet ainsi que sur les comptes Twitter (@ambafrancejp) et Facebook (@ambafrancejp) de l’ambassade de France.

Pour en savoir plus sur l’épidémie de COVID-19 / recommandations

 

Convocation à l’Assemblée Générale 2020

OLES JAPON (IPPAN SHADAN HÔJIN)
Convocation à l’assemblée générale 2020 
DATE : SAMEDI 28 MARS  2020
HEURE : 15 H
LIEU : À DÉTERMINER


Cher(e)s Adhérent(e)s à l’OLES Japon, cher(e)s Ami(e)s

Le Conseil d’Administration qui s’est tenu le samedi 29 février 2020 a donné mandat à son président (Art. 6 et suivants des statuts) pour convoquer les Adhérent.es de l’OLES Japon, ippan shadan hôjin, en Assemblée Générale ordinaire le samedi 28 mars 2020.

Comme vous devez à présent normalement en être informés l’OLES Japon est devenu depuis le 1er août 2019 une association de droit japonais avec un statut de ippan shadan hôjin(一般社団法人). Ces nouveaux statuts nous obligent à présent à caler notre exercice annuel sur l’année calendaire, en conséquence il nous faut tenir une Assemblée Générale avant le 31 mars sur la période d’Exercice allant du 1er août 2019 au 31 décembre 2019.
Pour information l’Assemblée Générale qui a été tenue à la Résidence de France le 11 décembre 2019 clôturait l’activité de l’OLES Japon sous ses anciens statuts.
Vous êtes cordialement invités à faire connaître votre participation à cette Assemblée Générale du samedi 28 mars 2020 à notre Secrétaire Générale, Ayano Kanezuka, à l’adresse: info@olesjapon.org d’ici le 25 mars. Le lieu où se tiendra l’AG sera communiqué ultérieurement en fonction du nombre de participants qui se seront inscrits.
Il est cependant très important de bien noter que selon les statuts, Art. 6-6, seuls pourront voter en Assemblée Générale les membres qui se seront acquittés de leur cotisation annuelle (2020) au plus tard 21 jours avant la date de l’AG. Ceci veut dire que celles et ceux qui ne seraient pas encore à jour de cotisation pour l’année 2020 et qui souhaitent prendre part aux votes en AG, ont jusqu’au 7 mars pour régulariser leur cotisation annuelle.
Vous avez la possibilité de voter (Art.6-7) directement vous même, bien sûr en étant présent à l’AG, ou en donnant procuration à un autre membre à jour de cotisation, sachant qu’un même membre n’est pas autorisé à recevoir plus de 2 procurations.
Le Conseil d’Administration du 27 février (Art. 6-5) a déterminé l’Ordre du Jour pour l’AG du 28 mars 2020 comme suit :
-Rapport Moral du président
-Présentation des cas traités par l’OLES Japon du 1er août au 31 décembre 2019
-Présentation des Comptes sur la période du 1er août au 31 décembre 2019 par le Trésorier
– Réponses aux questions diverses qui devront être envoyées à la Secrétaire Générale au moins 10 jours avant l’AG (Art.6-5), c’est à dire avant le 18 mars 2020 au plus tard.Je vous remercie de toute votre attention et surtout de la confiance et du soutien que vous nous accordez.
Venez nombreux et si vous ne pouvez pas venir pensez à vous faire représenter.

Bien cordialement
Yves Alemany
Président de l’OLES Japon

*******
Renouvellement d’adhésion : vous retrouverez toutes les informations utiles (coordonnées bancaires etc.) sur la page Adhérer à l’OLES JAPON du site de l’OLES. En cas de virement bancaire merci de bien faire figurer votre nom sur le virement ou de nous adresser un petit mail pour nous en avertir.

Coronavirus : relai d’un message de l’Ambassade de France

covid-19-768x317


Mesures de Précaution : l’OLES Japon relaie un Communiqué de l’Ambassade de France au Japon concernant l’épidémie de coronavirus (COVID-19) et engage tous nos compatriotes à suivre scrupuleusement ces recommandations et à rester vigilants.


Madame, Monsieur,

L’évolution de l’épidémie de coronavirus (COVID-19) à laquelle est confronté le Japon fait l’objet d’un suivi attentif et continu de la part de cette ambassade.

Le gouvernement japonais, après un renforcement de ses mesures de vigilance et de quarantaine, a mis en place des restrictions d’accès au territoire japonais à compter du 1er février concernant deux provinces de Chine.

 Des recommandations spécifiques destinées aux établissements scolaires français à l’étranger ont été diffusées aux chefs d’établissements du réseau de l’AEFE (mesures de précaution à prendre, conduite à tenir en cas de suspicion de contamination). L’ambassade de France est en contact permanent avec les établissements scolaires français de Tokyo et Kyoto.

De nouveaux points de situation seront diffusés en tant que de besoin sur le site internet ainsi que sur les comptes Twitter (@ambafrancejp) et Facebook (@ambafrancejp) de l’ambassade de France.

Dernier point de situation : https://jp.ambafrance.org/Coronavirus-Point-de-situation-au-Japon

A ce stade, il est recommandé de se conformer aux consignes des autorités locales et de consulter le site internet de l’OMS et de l’Ambassade de France au Japon.

Par ailleurs, des informations générales sont disponibles sur les liens suivants :

Modalités de consultation médicale – Préconisations des autorités japonaises 

  • en cas de présence d’un des symptômes suivants : fièvre supérieure à 37,5°C pendant plus de 4 jours ou fatigue intense et difficultés respiratoires.

En cas de symptômes de rhume et de fièvre, ce conseil concerne également les personnes qui suivent un traitement antipyrétique (pour le traitement de la fièvre).

  • Pour les personnes âgées, diabétiques, souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire, sous dialyse, ou sous traitement anticancéreux ou immunosuppresseur et qui sont susceptibles de présenter des symptômes graves en cas de contamination, les recommandations ci-dessus sont valables dès le deuxième jour après l’apparition des symptômes.
  • Les femmes enceintes sont également invitées à consulter le plus rapidement possible en cas de symptômes.

Conduite à tenir si vous présentez l’un de ces symptômes  

– limiter vos sorties, ne pas vous rendre au travail ou à l’école et prendre quotidiennement votre température

– porter un masque

– prévenir à l’avance l’établissement médical avant d’y passer subir un examen


Structures médicales pouvant être contactées

 A Tokyo : Center Hospital of National Center for Global Health and Medicine
Tél : 03 6228 0749 /Anglophone

 En-dehors de Tokyo : ligne anglophone d’assistance générale « Japan HELPLINE »
Tél : 0570 000 911 – Pour une orientation vers un établissement médical en cas d’urgence 

Certaines préfectures japonaises ont également mis en place des services de consultation en langues étrangères pour les ressortissants étrangers.

Cordialement

Ambassade de France à Tokyo
Section consulaire